Temps de lecture : 3 minutes

Je t’emmène dans une de mes villes américaines préférées : Boston ! Boston est la capitale de l’État du Massachusetts dans la région de la Nouvelle Angleterre. C’est une des plus anciennes villes des Etats-Unis et une des plus authentiques architecturalement parlant. Son centre ville est le « plus vieux » du pays. 

Old State House – Boston © TravelwithMaylis

Fondation : 1630
Superficie : 232,14 km²
Population : 669 158 ha (2017)
Généralités sur Boston

Bien qu’occupée auparavant par des tribus amérindiennes, l’histoire de la ville de Boston débute en 1630 suite à l’installation de colons anglais dans sa baie. Boston faisait partie des 13 premières colonies américaines et était une des plus grandes après Philadelphie et New York. 

La ville vit alors principalement du commerce et exporte vers l’Angleterre les produits issus des colonies comme le tabac ou le riz. En échange, l’Angleterre exporte vers Boston des produits tel que le thé (cela aura d’ailleurs une importance dans l’histoire un peu plus tard). Les produits exportés depuis Boston sont fortement taxés par l’Angleterre. 

Boston a joué un rôle essentiel dans la guerre d’Indépendance américaine et cela dès le début. Le mois de décembre 1773 marque un tournant dans cette révolution avec un événement désormais célèbre : la Boston Tea Party.

L’histoire de la Boston Tea Party (en résumé) est la suivante : Alors que les thés en provenance d’Amérique sont surtaxés, les thés anglais eux peuvent être vendus et bénéficient de passe-droit ce qui agace fortement les producteurs de thé locaux. Un groupe de Bostoniens déguisés en Indiens s’en est pris à la cargaison de thé d’un navire anglais et l’envoie au fond de la mer. C’est le premier acte de rébellion de la part des colons envers les anglais. 

Boston Tea Party Museum – © TravelwithMaylis

A partir de 1775, de nombreuses guerres entre les Bostoniens et les soldats anglais ont éclatés . En 1776, le colonel George Washington réussit à battre les anglais et à reprendre le contrôle de la ville de Boston la transformant en « berceau de liberté ».  C’est alors un vent de liberté qui souffle également dans les autres colonies américaines qui rentrent à leur tour en révolte contre les armées britanniques. Ces combats vont mener à terme à la signature de Déclaration d’Indépendance à Philadelphie le 4 juillet 1776. 

Boston a continué par la suite à se développer via son réseau portuaire et vit principalement de ses exportations vers l’Europe. Les guerres mondiales eurent cependant un impact certain sur ce développement commercial, obligeant les entreprises à Boston à fermer ou à délocaliser dans le sud du pays.

L’Etat du Massachusetts et la région de Boston se distinguent à partir de 1970 dans le secteur de la pharmacie et la santé permettant ainsi le développement d’institutions scientifiques comme le MIT (Massachusetts Institute of Technology).

La ville de Boston abrite également une des plus vieilles universités du monde :  la célèbre et élitiste université d’Harvard, créée en 1636. J’ai eu la chance de visiter il y a quelques années et je recommande chaudement d’aller visiter le campus si possible!

Harvard University – © Google Images

Boston est une ville que je trouve agréable (du moins en été) grâce à la proximité de l’océan Atlantique et le charme des architectures de la Nouvelle-Angleterre. Pour ne rien manquer lors de ta visite, tu dois suivre le fameux « Freedom Trail » qui te racontera l’histoire de la ville et sa libération de la domination anglaise. 

Le Freedom Trail  est un chemin parsemé de briques rouges serpentant à travers la ville sur environ 4,5 km et te permettant de découvrir 16 monuments historiques. C’est un incontournable de Boston. Je t’emmenerai le long du Freedom Trail dans un prochain article ! 

Je t’en dirai plus sur les choses à voir et faire à Boston dans de prochains articles ! 

Rendez-vous dans la rubrique : The BOSTON Tea Party


Suis-moi sur mes réseaux ! :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.