Temps de lecture : 4 minutes

Les Etats-Unis sont un pays très connu pour ses divers styles musicaux et avoir lancé plusieurs genres musicaux également ! De nos jours, la musique en provenance des USA domine les charts. 

Écoute ma playlist « Les USA en musique» à la fin de l’article pour découvrir les musiques mettant à l’honneur une ville ou un État des Etats-Unis ! 

Je vais te présenter les principaux styles musicaux nés aux Etats-Unis :

Le jazz  

Né dans le sud des Etats-Unis, le jazz est issu de la communauté afro-américaine. Généralement les groupes de jazz sont composés de cinq instruments : la trompette, le saxophone, le trombone, le piano et la clarinette.

Les villes de la Nouvelle Orléans et de Saint-Louis furent les berceaux du jazz au début du 20 ème siècle. Les origines du jazz sont les musiques des Antilles (la biguine notamment) et le blues. Au fil des années, le jazz s’est développé et agrémenté de particularités en donnant des nouveaux styles de jazz comme le bepop, le jazz manouche ou le jazz fusion.

Les figures du jazz célèbres sont Duke Ellington, Louis Armstrong, Miles Davis, Nina Simone, Ella Fitzgerald

Les villes du jazz aux Etats-Unis sont évidemment la Nouvelle Orléans, Kansas City, Chicago et aussi New York où le jazz s’est grandement développé durant la prohibition.

Louis Armstrong © The Ed Sullivan Show – GIPHY

Le blues  

Le blues est le chant des travailleurs de la communauté noire, né dans le courant du 19ème siècle. Le blues était une manière pour ces travailleurs de raconter leurs malheurs et les difficultés de leurs vies. D’ailleurs le mot « Blues » vient du mot anglais « blue devils » – diables bleus en français qui referait référence aux idées noires.

Bien que dans les premiers temps, le blues était chanté à capella, au rythme des instruments de travail, nous pouvons y retrouver les instruments de musique suivants : la guitare acoustique, le piano et l’harmonica. Dans les années 20 et 30, les premiers enregistrements de musiques de blues furent enregistrés mais la vraie diffusion du blues se fait après la Seconde Guerre Mondiale avec l’apparition du Chicago Blues.

En effet les travailleurs du Sud ont migrés vers le nord du pays notamment à Chicago et à Détroit, emportant le blues avec eux et le modernisant avec des rythmes plus électriques. Le succès du blues s’est également déplacé jusqu’en Californie en créant le West Coast Blues.

Parmi les grands musiciens et chanteurs de blues on peut compter BB King, Robert Jonhson, Howlin « Wolf » et Muddy Waters, connu pour être le père du blues moderne à Chicago.

La musique country  


Je vais être honnête avec toi : avant d’arriver aux Etats-Unis, je trouvais la musique country nulle et ringarde … maintenant j’adore cela !

La musique country puise ses racines dans les musiques dites folk et celtiques venant d’Europe avant d’être aussi inspirée par le blues et le rock et utilise principalement la guitare comme instrument. La ville de Nashville dans le Tennessee est la ville phare de la country d’où son surnom Music City !

Comme je le disais, la musique country a des influences européennes car elle a été apportée en particulier par les immigrants européens se déplaçant vers le sud des Etats-Unis, notamment au Texas. Cela a contribué à lui donner son image de musique de cow-boy car ce sont eux qui l’ont popularisés dans les années 30. La musique country va jusqu’à devenir la bande son des films westerns !

Au fil du temps, la country a évoluée sous différentes formes jusqu’à devenir popularisée et rajeunie par les chanteuses Taylor Swift, Miley Cyrus et Jana Kramer (actrice de la série les Frères Scott). La musique country a influencée de nombreux styles musicaux comme le rock.

Pour ne citer que quelques artistes country célèbres : Dolly Parton, Johnny Cash, Tim McGraw, Shania Twain, Blake Shelton, Billy Ray Cyrus, Chris LeDoux …

Chris LeDoux – GIPHY

Le Rock ‘N’ Roll  


Le Rock ‘N’ Roll est né entre 1940 et 1950 et été influencé par un combiné du blues, du jazz, de la country afin de donner les rythmes endiablés que l’on connait maintenant. Le rock est principalement connu pour ses riff de guitare sèche ou électrique, les boum de la caisse claire et de la batterie.

L’histoire du rock est fortement lié à des polémiques ethniques et raciales : en voulant se détacher des artistes afro-américaines et de leur rhythm and blues et les empêcher d’avoir de la visibilité sur les disquaires et sur les ondes radios, les artistes blancs ont donc créer le rock afin de prendre l’espace, rejetant un style de musique qu’ils trouvaient « barbare ».

L’artiste Elvis Presley surnommé le King du Rock ‘N’ Roll est le précurseur du rock avec ses musiques choquantes pour l’époque car sexualisées et ses déhanchements suggestifs… Ville d’origine d’Elvis Presley, Memphis dans le Tennessee est considérée comme le berceau du rock.

Parmi les groupes de rock célèbres on peut citer : The Beatles, The Rolling Stones, ACDC, The Who, Pink Foyld, The Doors, Lynyrd Skynyrd…

Elvis Presley – GIPHY

Le Rap et le hip-hop  


Comment ne pas parler du rap américain, mon style de musique américaine préféré ?!

Le rap et le hip-hop ont une histoire commune car l’un a inspiré l’autre et vice-versa, ces styles de musiques sont nés au début des années 70 dans le quartier plutôt noir américain du Bronx à New-York City. Le rap et le hip-hop popularisés dans les ghettos font maintenant partie des styles musicaux les plus représentés, vendus et adulés !

Si on devait un peu différencier le rap et le hip-hop, on dira que le rap est plus lié à la voix, la parole et le débit de paroles des artistes et le hip-hop est plus liés au rythme et aux beats de la musique. En exemple on peut citer la musique « Rap God » de l’artiste Eminem qui a établit un record en rapant 97 mots en 15 secondes ainsi que « Godzilla » du même artiste avec 225 mots en 30 secondes !

Bien que né sur la côte est des Etats-Unis, le rap a également la côte sur la West Coast avec l’émergence d’artistes dans les années 90 comme 2pac (Tupac), Dr Dre, Ice Cube, Snoop Dogg.

Mais bien sûr les artistes de l’East Coast ne se laissent pas dominer et se font entendre notamment avec les voix de NAS, Notorious B.I.G, le WU-TANG CLAN, ce rap est plus sombre cependant et dénonce les difficultés de vies dans les ghettos de New York comme le Queens et le Bronx.

Le rap et le hip-hop ont également légué des codes de la rue, un style de dance, des valeurs et des styles vestimentaires de plus ou moins mauvais goût !

Snoop Dogg – GIPHY

Écoute ma playlist Spotify « Les USA en musique » !

Open in Spotify

Pour toi, quelles musiques représentent les Etats-Unis ?


Suis-moi sur mes réseaux ! :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.